Jean-Philippe Collard-Neven
Pianiste classique et jazz, compositeur, improvisateur
 
 
 
solo
 
 
 
 
compositions
 
   
 

Actualité

Sortie du nouvel album en trio de

José van Dam, baryton
Jean-Louis Rassinfosse, contrebasse
Jean-Philippe Collard-Neven, piano


5 concerts au Théâtre des Martyrs
22 Place des Martyrs
1000 Bruxelles

Les 30, 31 mai et 1er juin à 20h15
le 2 juin à 19h
Le 3 juin à 16h

Renseignements et réservations


Chansons d'automne


Après les Adieux qu’il fît à l’opéra en 2010, José van Dam s’était offert une escapade dans d’autres contrées musicales en revisitant des tangos de Carlos Gardel en compagnie de Jean-Louis Rassinfosse et Jean-Philippe Collard-Neven. Le cd Caminito (Cyprès 1671) aura déjà ravi bien des oreilles curieuses de découvrir le célèbre baryton-basse dans ce répertoire inattendu. Inattendue aussi sa rencontre avec un duo déjà atypique entre un contrebassiste de jazz et un pianiste polymorphe.
Le trio s’est patiné avec le temps. Au fil des concerts, des moments musicaux et humains partagés, une complicité et un naturel se sont installés. Et c’est tout naturellement qu’une nouvelle envie est née, celle de prolonger l’aventure en partageant un autre répertoire, celui, immense, de la chanson française. Et José van Dam de puiser dans des chansons qui l’accompagnent depuis toujours, des textes avant tout, car dans la chanson, point de performance vocale inutile, des mélodies souvent simples, quelques notes pour tout dire.
Et dans l’infinité du répertoire qui s’offrait à lui, José a choisi des textes qui le touchent, qu’il porte en lui. Et ces textes nous parlent d’amour, celui avec un grand A, et tous les autres. Celui que le grand Jacques avait pour son pays si plat, l’amour pour le père, pour l’ami, pour le souvenir d’une jeunesse dans un Montmartre bohémien, pour le jazz, pour la java, et le trio nous prend la main pour partir sur les traces des amants désunis dont le vent efface si bien les pas sur le sable.





©Silvano Magnone (STUDIO BAXTON)


Carlos Gardel, tanguero le plus important de la première moitié du 20ème siècle, donna ses lettres de noblesses au tango argentin. José Van Dam, baryton adulé sur les scènes du monde entier et le duo Rassinfosse/Collard-Neven revisitent son répertoire en y apportant leur dimension passionnée. La voix de velours de José Van Dam, mêlée aux arrangements de ses deux complices, fera découvrir sous un autre jour les plus beaux morceaux de Gardel: «Adios muchachos», «Caminito», «La Cumparsita», «Soledad», «Mi Buenos Aires querido» ou encore la bien connue «Volver» chanson thème du film «Hable con ella» de Pedro Almodovar.

Quelques vidéos du concert au Studio 4 de Flagey en janvier 2012 :











 




Last update: may 2018